Fruits et légumes : on épluche ou pas ?

Faut-il retirer la peau des fruits et légumes, ou pas ? La réponse n’est pas aussi simple. Entre le désir de conserver les nutriments et la volonté d’éliminer le plus de pesticides, difficile de faire un choix. Nous vous aidons à faire le point dans cet article.

Peau des fruits et légumes : zone de stockage

Dans la peau des fruits et légumes se concentre l’essentiel des réserves en nutriments. Il s’agit en particulier des vitamines, des minéraux, des antioxydants et des polyphénols protecteurs, tous utiles à l’organisme humain. À titre d’exemple, la peau d’une pomme est 6 fois plus riche en vitamine C que sa chair. La peau de la pomme de terre ou de l’aubergine recèle de précieux anticancéreux. Celle du raisin, un anti-âge et un anti-ostéoporose très puissant. Éplucher ces légumes comme d’autres (carottes, concombres…) vous priverait d’environ 25% de leurs apports en micronutriments bienfaisants.

Cela dit, on pourrait croire la question réglée. Il ne faut donc pas éplucher ! Sauf que, si elle regorge de précieux micronutriments, la peau des légumes est aussi la partie qui stocke le plus les intrants chimiques et les pesticides !

Alors, faut-il éplucher, ou pas ?

Il faut comprendre que l’épluchage des fruits et légumes est essentiellement une question de goût. Certaines personnes n’apprécient vraiment pas la texture ou la saveur de la peau de certains fruits et légumes (le kiwi par exemple). D’autre part, la peau de certains végétaux ne sont tout simplement pas comestibles. Néanmoins, autant que cela est possible, il est toujours préférable de ne pas éplucher ses fruits et légumes. Certains végétaux comme la carotte, la pomme de terre ou les navets ne sont normalement pas à éplucher. Un lavage rigoureux, suivi de brossage est bien suffisant.

Cependant, si vous souhaitez éplucher vos fruits et légumes, l’outil le plus adéquat pour préserver la qualité nutritionnelle de votre aliment est l’économe. Votre épluchage se fera en un rien de temps, et l’épaisseur de la peau enlevée et minimisée. Cela permet d’économiser la majeure partie de la chair des légumes. Il existe aussi les épluche-pommes, les zesteurs, les rasoirs à légumes, les râpes en tous genres, les coupe-fruits, sans oublier les éplucheurs électriques.

Comment bien laver ses fruits et légumes ?

Puisque l’épluchage n’est pas tout à fait recommandé pour les fruits et légumes, l’idéal est d’opter pour les produits bios. Ces derniers sont sans pesticides. Vous pouvez également vous orienter vers l’agriculture raisonnée, pour laquelle les produits chimiques ne sont utilisés qu’à doses maîtrisées, et en dernier recours. Dans tous les cas, il est fortement conseillé de bien laver et brosser les fruits et légumes achetés, même s’ils vous paraissent plus ou moins propres.

Utilisez de l’eau courante en quantité suffisante, mais sans savon. Le cas échéant, un peu de bicarbonate de soude contribuerait à un nettoyage efficace. Prenez-en 1 cuillère à soupe pour 1 litre d’eau, laissez tremper 10 minutes vos fruits et légume, puis rincez. Ce faisant, vous les débarrassez d’éventuels germes présents sur la peau, de la poussière et des résidus de pesticides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *